Travailler mobile et en déplacement – flexible, mais pas toujours en bonne santé

Travailler mobile et en déplacement – flexible, mais pas toujours en bonne santé

Depuis que le monde du travail moderne nous a donné la liberté de travailler en déplacement ou dans notre bureau à domicile, de nouveaux problèmes sont apparus dans notre vie quotidienne. Assis à la table de la cuisine ou dans le train, nous n’avons pas la possibilité d’ajuster le fauteuil de manière optimale à nos besoins. En travaillant en mouvement, les yeux sentent également la différence par rapport à l’ergonomie du poste de travail. Comme les écrans des appareils mobiles sont souvent des miroirs et sont plus petits que l’écran du bureau, les yeux sont soumis à une plus grande tension. Les conséquences : fatigue, perte de concentration, sensation de brûlure ou larmoiement.

Que pouvez-vous y faire ?
Malgré des conditions difficiles : Il n’y a aucune raison de diaboliser les lieux de travail flexibles ou de travailler sur la route et au bureau à domicile. Au lieu de cela, il est important de s’assurer que vous travaillez de manière ergonomique, même dans des situations à l’extérieur du bureau. De cette façon, les effets secondaires indésirables tels que les tensions cervicales et les maux de dos peuvent être évités. Nous avons rassemblé pour vous les conseils les plus importants.

1/ Assurer une position assise et une posture de la tête saines
Afin de prévenir les problèmes de santé, il est important d’assurer une bonne posture corporelle, surtout en position assise, même sur les chaises non professionnelles. Asseyez-vous droit, le dos droit et actif, et assurez-vous que vos cuisses et vos jambes sont à un angle d’au moins 90 degrés. L’angle ouvert empêche la circulation sanguine dans les creux du genou de se bloquer. Évitez généralement les positions tordues ou chargées unilatéralement. À long terme, elles entraînent des crampes, des maux de tête et des maux de dos.

La direction d’observation naturelle n’est pas droite vers l’avant, mais légèrement inclinée vers le bas. Dans cette position, les muscles de votre cou sont beaucoup moins sollicités et plus détendus que lorsque vous regardez droit devant ou vers le haut.

2/ Déplacer toutes les 15 minutes
En plus d’une position assise correcte au travail, il est également important d’interrompre régulièrement l’activité assise et de changer de position – idéalement toutes les 15 minutes, selon les experts. Si vous maintenez ce rythme, vous pouvez également rester sur le banc du parc dans une position moins exemplaire avec votre ordinateur portable à genoux.

3/ Bien planifier
Une bonne planification peut aider à optimiser le travail mobile. Pour les travaux en mouvement, il est préférable de planifier les travaux qui exigent moins de concentration ou pour lesquels vous n’avez pas besoin de regarder le petit écran plié tout le temps : Conversations téléphoniques, prise de rendez-vous, travaux de recherche plus courts. Les travaux de concentration ou d’écriture plus longs sont mieux reportés sur le temps passé au poste de travail fixe et ergonomique.

4/ S’appuyer sur de bons écouteurs
En plus des défis ergonomiques, les travailleurs mobiles sont souvent exposés à un niveau de bruit plus élevé qu’au bureau. Il en résulte une perte de la perception et une diminution de la concentration et de la performance cérébrale. Les écouteurs qui absorbent le son et réduisent le bruit ambiant y remédient.

5/ Utiliser les outils
Emportez un clavier ou une souris externe à la maison avec vous. Vous aurez un peu plus à porter, mais le bureau mobile sera un peu plus ergonomique. Le support pour le travail à domicile fournit également des supports et des supports pour les appareils mobiles. Ceux-ci aident à positionner la tête de manière optimale et soulagent ainsi le cou. D’autre part, des objets tels que des sacs ou des vestes peuvent être utilisés comme sous-couches en voyage.

Mobile au bureau ?
D’ailleurs, le travail mobile ne se fait pas seulement à l’extérieur du bureau : Dans le bureau moderne d’aujourd’hui, vous trouverez des coins canapés, des comptoirs, des bureaux hauts et d’autres possibilités qui vous invitent à interrompre votre travail au bureau classique et à utiliser le nouvel environnement pour un changement de décor. S’il existe de tels lieux de travail alternatifs dans votre bureau, utilisez-les ! Mais n’oubliez pas de changer de position au plus tard après 15 minutes.