Problèmes que peuvent rencontrer les poêles à bois

Problèmes que peuvent rencontrer les poêles à bois

L’un des systèmes de chauffage les plus efficaces est sans aucun doute le poêle et ses différents types. Actuellement, une installation sur quatre dans les foyers espagnols dispose d’un poêle de chauffage. Leur fonctionnement est assez simple et leur équipement est très fiable. Mais pour obtenir des performances maximales et éviter d’éventuelles pannes, ils doivent être correctement entretenus. En suivant les conseils de nos spécialistes, vous pouvez assurer le bon fonctionnement, la maintenance et éviter les pannes.

Comment assurer l’entretien des poêles de chauffage ?

L’entretien est l’un des points les plus importants pour assurer le bon fonctionnement des poêles de chauffage, pour prolonger leur durée de vie, pour économiser l’énergie qu’ils consomment et ainsi éviter les éventuelles pannes qui entraînent des coûts supplémentaires et qui, grâce à un bon entretien, peuvent être évitées. Il existe différents types de poêles, mais nous nous concentrerons néanmoins dans cet article sur ceux qui nécessitent plus d’entretien :

Pour les poêles à granulés

Utiliser des granulés de qualité : un bon entretien commence toujours par une bonne utilisation, et dans le cadre d’une bonne utilisation, il est conseillé d’utiliser des granulés de bonne qualité, tels que ENPLUS. Un granulé de mauvaise qualité rendra notre poêle beaucoup plus sale et réduira sa durabilité.
Nettoyez le dépôt de cendres : si vous remarquez que la flamme est faible ou a un ton rougeâtre, cela peut signifier qu’il y a des dépôts de cendres ou des incrustations qui empêchent le bon fonctionnement. Pour la même raison, vous devriez vérifier le tiroir à cendres tous les deux jours pour voir s’il doit être vidé. Selon la fréquence d’utilisation, une quantité plus ou moins importante de résidus s’accumulera dans le dépôt et il faudra donc le nettoyer plus ou moins fréquemment.
Nettoyer la chambre de combustion : la quantité de cendres qui s’accumule dans la chambre de combustion doit être vérifiée chaque semaine. Ces cendres peuvent être aspirées (il existe des aspirateurs spécifiques à cet effet).
Nettoyez la vitre de la porte : il est très important de garder la vitre propre afin de pouvoir voir à tout moment si la flamme brûle correctement. Vous devez le faire lorsque vous ne l’utilisez pas ou lorsque l’appareil est complètement froid. Utilisez des substances dégraissantes mais pas corrosives car elles pourraient abîmer la peinture du poêle.
Si le nettoyage est effectué par une entreprise spécialisée ou un technicien professionnel, ils doivent disposer d’un certificat qui garantira son bon fonctionnement par la suite.

Pour les chauffages à la paraffine

Pour que le poêle fonctionne correctement, le plus longtemps possible, vous devez garder quelques éléments importants à l’esprit :

Faites attention lorsque vous l’allumez : ne laissez jamais le bouton enfoncé plus de 3 ou 4 secondes, sinon la résistance fondra et vous devrez la changer pour l’allumer.
Entretien de la mèche : à la fin de chaque saison, vous devez laisser brûler toute la paraffine du réservoir jusqu’à ce que le poêle s’arrête de lui-même. Cela permet de garantir que la mèche reste sèche et d’éviter qu’elle ne durcisse, ce qui la rend inutilisable.
Si vous devez remplacer la mèche et la résistance, les pièces de rechange sont vendues et vous pouvez le faire vous-même, en accédant à la partie interne du poêle où se trouvent les deux pièces. Pour ce faire, vous devrez démonter tout le logement, c’est très facile et vous garderez ainsi votre poêle comme neuf.

Pour les à gaz

Assurez-vous qu’il a la pression nécessaire : il est très important de vérifier la pression du poêle à gaz, car sa consommation et son bon fonctionnement en dépendront. Vérifiez-le fréquemment et s’il ne l’a pas, vous devrez l’ajuster.
Le brûleur doit être en bon état : le brûleur ne peut pas être défectueux, car si la flamme n’est pas constante, le gaz ne sera pas chauffé correctement. S’il est nécessaire de la modifier et que vous n’avez pas de pratique, nous vous recommandons d’engager un professionnel dans ce domaine.
Nettoyage du poêle : n’ayez pas peur de le nettoyer, mais au contraire, il est conseillé de le faire régulièrement. Pour ce faire, vous devez attendre que le poêle à gaz soit froid et le nettoyer ensuite avec des produits non inflammables mais neutres.
Changer le tuyau : si, en plus du tuyau, nous devons changer le régulateur, la meilleure chose à faire serait d’utiliser un kit pratique de régulateur de gaz butane pour les bouteilles domestiques, qui contient déjà toutes les pièces nécessaires.
Bonne installation : en conservant l’installation de gaz de ce poêle en parfait état, nous éviterons d’éventuels accidents, en obtenant un bon rendement de notre poêle catalytique.